Le projet de Démarche qualité de la HELB

Afin de mener à bien sa politique, la HELB a collégialement décidé de mettre l’accent sur le développement d’une démarche qualité de type :

  • « fitness for purpose » (Harvey & Green, 1993)1, entendue comme la capacité à atteindre des objectifs. Cette approche se veut ainsi répondre adéquatement aux besoins des acteurs concernés par la formation (étudiants, professionnels mais aussi politiques).
  • participatif  (Aubert-Lotarski et al., 2006)2, soit nécessaire à l’instauration d’une réelle « dynamique qualité ». Ainsi, l’engagement de tous les acteurs (enseignants, étudiants, directions, personnels administratifs et techniques, partenaires de terrain,…) est indispensable pour améliorer la formation de façon pertinente. En effet, d’une part, les acteurs doivent être impliqués pour être concernés. D’autre part, les angles d’analyse doivent être multiples pour garantir la cohérence de la démarche.
  • Réflexif soit nécessaire à l’amélioration des actions entreprises et à entreprendre. En effet, pour être continue, la démarche qualité ne peut s’opérer qu’au prix d’une posture permanente de regard sur nos pratiques, de remises en questions perpétuelles, de démarches délibérées et ce, afin de dégager des pistes d’actions régulatrices à mettre en œuvre tant au niveau micro (enseignants) qu’au niveau macro (institution).

Dans ce cadre, la HELB tient à évaluer régulièrement ses enseignements, dispositifs, programmes, services en se basant sur 4 axes d’analyse. Ces axes correspondent aux axes de recommandation régulièrement proposés au sein des rapports d’évaluation externe réalisés par l’AEQES.

  • Axe 1 : gouvernance de l’établissement
  • Axe 2 : cohérence et pertinence des programmes (aspects pédagogiques)
  • Axe 3 : efficacité et équité des programmes (aspects ressources humaines et matérielles)
  • Axe 4 : relations extérieures et service à la collectivité

L’évaluation de l’atteinte des objectifs sera réalisée sur base de récoltes des données rigoureuses, systématiques et régulières, issues d’une part d’indicateurs statistiques tels que le taux de réussite des étudiants, la mobilité,… Et d’autre part, issues d’enquêtes et/ou questionnaires adressés à l’ensemble des acteurs concernés (étudiants, enseignants, professionnels, personnel administratif, maîtres de stage,…).

 

Organigramme

Organigramme

Plans  d’action « Qualité »

Nous souhaitons inscrire la catégorie paramédicale dans une culture d’évaluation de la qualité. Les sections « Soins Infirmiers » et « Sage-femme » étant les premières de la catégorie à être auditées dans le cadre du suivi d’un précédent audit, nous y avons vu une réelle opportunité pour élargir certains objectifs d’amélioration de la qualité de ces sections à l’ensemble des sections de la catégorie, d’autant que la Haute Ecole a défini ses axes prioritaires et sa démarche institutionnelle.